Théâtre en REP‎ > ‎

Ateliers chansons en 3e - 2018


Dans la chanson, un timbre était un air connu de tous sur lequel on mettait des paroles au goût du jour.

Sur l'air de Cadet Rousselle :

Timbre composé par les 3e1 :

Vidéo YouTube


On habite tous à la campagne

On aime le vin et le champagne

Le jour se lève, on sort les vaches

Jusqu'à c'qu'on soit couvert de taches

Sur le tracteur on est tranquille

Au grand air, tout devient facile


Ah, ah, ah oui vraiment

On est des ados et comment !


A chaque vacances, je mange des glaces

Je me gave de gros ananas

Je vais toujours à la piscine

Je m'amuse avec mes copines

A vélo je fais des cascades

Le matin je fais des balades


J'aime me balader à Paris

Regarder des Lamborghini

Les proprios qui ont d'la thune

Vont tous décoller dans la lune

Mais moi tout ce que je possède

C'est une voiture avec des leds


J'aime la danse, c'est ma grande passion

J'aime bien mettre la musique à fond

On s'entraîne pour qu'ce soit facile

Voir toutes les filles qui se maquillent

On se r'trouve à deux sur la scène

Avec notre rob' bleue en laine


Le football c'est ma religion

Je ne veux que le ballon rond

Le collectif c'est important

Mais je n'aime pas être remplaçant

Depuis tout p'tit on aime la balle

C'est c'qui fait qu'on est des vrais mâles


Je suis cavalière tous les jours

Je vais souvent faire des concours

J'atterris souvent dans le sable

Ce n'est pas toujours confortable

Mon poney est plutôt capricieux

Mais c'est lui de loin le plus heureux



Timbre composé par les 3e2 :

Vidéo YouTube


J'aime bien jouer aux jeux vidéos

Ca m'détend de jouer en duo

Le but du jeu c'est tuer des gens

Et quand j'en tue j'suis tout content

Contre les bambis j'suis un killer

Je joue en ligne à n'import' quelle heure


Ah ah ah oui vraiment

Parler de nous c'est amusant


On est un groupe de cinq amies

On sort souvent l'après-midi

On aime bien rester entre filles

Manger des glaces à la vanille

On adore aussi faire du shopping

Tout en sautant sur le trampoline


Ah ah ah oui vraiment...


Je suis une élève de Sermaize

C'est le collège le plus balèze

C'est un univers surprenant

Et tout le monde y est content

Va falloir partir l'année prochaine

Parce que j'suis déjà en Troisième


Ah, ah ah oui vraiment ...


J'suis en vacances au mois de juillet

Et je me promène tout l'été

Avec mon groupe de copines

J'vais m'éclater à la piscine

Sous la chaleur j'oublierai l'école

Et ne ferai plus d'heure de colle.


Ah, ah ah oui vraiment ...


Je suis passionnée par la mode

Le maquillage et ses méthodes

Et pour avoir un joli teint

Pas le choix je suis du matin

Pour bien accorder toutes les couleurs

Il faut se lever de bonne humeur


Ah, ah ah oui vraiment ...


Ma passion c'est le nutella

Et j'aime aussi le chocolat

Tout mon bonheur est dans l'frigo

Quand il est vide j'vais au Macdo

Chez mamie on mange du pot-au-feu

Mais dans la gamelle c'est gadouilleux


Ah, ah ah oui vraiment...


Je suis un passionné de sport

C'est au foot que j'suis le plus fort

Quand j'marque, le public m'applaudit

C'est ce que j'aime bien dans ma vie

J'aime marquer des buts c'est mon plaisir

Mes ennemis je les fais souffrir


Ah, ah ah oui vraiment ...


Tant de questions sans solutions

Je me fais tellement d'illusions

L'amour c'est parfois périlleux

Il faut prendre cela au sérieux

J'aimerais toujours être heureuse

Comme lorsque j'étais amoureuse


Ah, ah ah oui vraiment ...



Timbre composé par les 3e3 :

Vidéo YouTube


On a pris l'avion à Paris

On a décollé à midi

On est arrivé tous en vie

On a retrouvé nos amis

On a pris la route de Séville

On s'est perdu dans nos familles


Refrain :


Ah, ah, ah oui vraiment

Ce sont nos vies d'adolescents


J'ai un lapin très très coquin

Qui adore manger dans les coins

Il adore les pommes, les carottes

Et finit par faire des p'tites crottes

Puis le soir il devient sauvage

Quand on le remet dans sa cage


Je suis âgée de quinze années

Et j'adore vraiment grignoter

Je mange tout le temps en cachette

Et parfois je vole des sucettes

C'que j'préfère c'est les pommes de terre

Au four avec un peu d'gruyère


On était parti de Paris

Pour aller en Andalousie

Magnifique Méditerranée

Bleu océan et argentée

Christophe Colomb sa belle Pinta

Accompagnée d'sa petite Nina


Il est arrivé en juillet

Il était calme et reposé

Ce petit chaton tout mignon

N'était en fait qu'un trublion

Je l'ai déjà vu courir très vite

Pour chasser une souris qui l'évite


J'ai des amis vraiment sympas

Ils aiment bien la musique comme moi

La bouffe c'est vraiment toute not' vie

Nous aimons tous les pâtisseries

Chaque jour tous ensemble on s'amuse

Nous serons amis pour la vie


J'aim'rais bien avoir le brevet

Mais pour l'instant c'est pas gagné

Dans la vie, il faut bien bosser

Pour avoir un p'tit peu d'monnaie

Pour avoir un gros cabriolet

Il va falloir beaucoup transpirer


Les dessins sont comme des mots

Il faut just' se jeter à l'eau

Pour traduire avec des images

Qu'il faut exposer sur une page

La musique est un univers

Qui nous met la tête à l'envers



Timbre composé par les 3e4 :

Vidéo YouTube


On se connaît depuis toujours

Petites on jouait dans la même cour

Main dans la main, on marchait loin

Aujourd'hui on a des copains

On nous appelle inséparables

Ensemble on apprenait nos tables.


Ah, ah, ah oui vraiment

Les 3e4 évidemment (x2)


Tout seul, posé d'vant mon bureau

J'ai pas d'inspi et c'est pas beau

Y'a la mixtape qui se prépare

On met la concu au placard

Prépare la cover j'fais une impro

Comme un prompteur je manie les mots.


Ah, ah, ah oui vraiment


Ce que j'aime bien jouer maintenant

C'est bien plus gros qu'un gros merlan

Et j'aime bien pêcher tous les jours

Entre le vent et le beau jour

Que ce soit une truite ou un barbeau

Nous y allons tous sur des bateaux


Ah, ah, ah oui vraiment


En vacances on aime se baigner

Là où la mer est déchaînée

J'adore la glace à la pistache

Mais je me fais toujours une tache

On écoute la musique en transat

On décollera pour Ouarzazat


Ah, ah, ah oui vraiment


Quand j'étais p'tit j'aimais l' Mc do

J'voulais jamais changer d'resto

J'étais parti aux épinards

Sauf qu'il faisait beaucoup trop noir

Je suis donc allé de l'autre côté

Au restaurant qui est opposé


Ah, ah, ah oui vraiment


Je suis joueur de jeux vidéo

Et je lis beaucoup de journaux

Je joue à tout c'qui m'intéresse

Cela me donne de la paresse

Je joue à chaque fois que je rentre

Quand je n'joue pas j'ai mal au ventre


Ah, ah, ah oui vraiment


On fait du foot depuis longtemps

Même quand il n'y a pas de beau temps

On y va toujours pour la gagne

Et surtout avec de la hargne

On se nomme les bons footballeurs

On a tous presque les mêmes valeurs


Ah, Ah…


J'suis seul dans mon p'tit carrousel

Tranquil'ment j'tourne la manivelle

Les p'tits enfants s'amusent bien

En se faisant plein de copains

En tournant assis sur les chevaux

Entre les carrosses et les bateaux




Le spectacle :


Chansons de Poilus (timbres d'époque) par Sébastien Dufour de la Cie Conte là-d'ssus


Vidéo YouTube



Répertoire : « timbres » et compositions écrits par des soldats sur le front de la première guerre mondiale.

– Dans les tranchées de Lagny sur l'air de Sous les ponts de Paris ( Vincent Scotto )

– Les poilus de mon escouade sur l'air de Cadet Rousselle

– La montagne de Picardie ( H.Gautier/C.Ribouillault ) 

– Marmitte sur l'air de Mariette ( E.Rhein )

– La chanson de Craonne sur l'air de Bonsoir M'amour ( Adelmar )



Lorsqu’il n’est pas au front et qu’il doit occuper de longs moments d’attentes, le Poilu a tout « loisir » d’exprimer ses talents, qui, pour certains de peintre, de sculpteur, d’écrivain... Une pratique alors très courante au début du 20ème siècle consiste à réécrire des paroles sur un air connu, un « tube » dirions-nous aujourd’hui. On appelle cela un timbre. C’est avant tout l’occasion de parler de son quotidien plus qu’une démarche artistique pour la personne qui le réalise. Le répertoire proposé est donc constitué de timbres. Ainsi un grand succès de 1914, « Sous les ponts de Paris » de Vincent Scotto, devient sous la plume de soldats anonymes « Dans les tranchées de Lagny » . Quant au célèbre « Cadet Rousselle »,  sa mélodie entraînante de marche nous fera entendre « Les poilus de mon escouade ». Tour à tour, ces chansons nous font découvrir le quotidien du soldat, sa vie dans la tranchée, ses peurs, ses espoirs, ses joies quelque fois aussi, le tout sans fard, sans censure, ces chansons n’étant pas des oeuvres officielles et publiées.

Les chansons sont interprétées et commentées, accompagnées à l’orgue de barbarie (l’instrument populaire des musiciens de rue), au banjo ou encore a capella.